mar

Aujourd'hui nous sommes le lundi 16 décembre 2019. C'est la fête de Sainte Alice


Facebook

Home » Cartes Postales » 201 pays - sans utiliser l'avion!
 

201 pays - sans utiliser l'avion!

201 countries without using a plane!

Cet homme est devenu la première personne à avoir traversé les 201 pays du monde... Sans utiliser une seule fois l'avion !

A 33 ans, Graham Hughes a traversé tous les pays du monde en n’utilisant rien d’autre que ses deux pieds, des bus et des trains à l’occasion. Plus de 250 000 kilomètres en exactement 1 426 jours, et tout cela avec une limite de 100$ par semaine !

Entre autres aventures rocambolesques, Graham aura passé quatre jours dans un bateau de pêche qui prenait l’eau pour atteindre le Cap Vert, a été emprisonné pendant une semaine au Congo, et a été sauvé des griffes d’un groupe d’islamistes radicaux par un transsexuel philippin.   

Si on ne devait dire qu’une chose de Graham Hughes, c’est qu’au cours de sa formidable aventure, il a toujours gardé les pieds sur terre—littéralement. Ce globetrotter de 33 ans originaire de Liverpool est devenu la première personne au monde à visiter les 201 pays du monde sans utiliser d’avion. Il lui aura fallu 1 426 jours (soit un peu moins de 4 ans) pour réaliser cet exploit ! 

Bien sûr, son tour du monde n’aura pas été de tout repos : Il a manqué de couler en rejoignant le Cap Vert dans un vieux rafiot à l’étanchéité douteuse, a été emprisonné pendant une semaine au Congo pour « espionnage », s’est fait arrêter par la police Russe pour s’être « infiltré sur le territoire » et a été capturé par des islamistes avant d’être sauvé par un transsexuel philippin prénommé Jenn.

Il a terminé son voyage en arrivant dans la ville de Djouba, capitale du Soudan du Sud qui n’existait même pas encore au moment de son départ de Liverpool le 1er Janvier 2009.

« J’adore voyager, et je pense que si j’ai fait cela, c’est surtout pour voir si c’était possible de faire cela en étant seul, avec un budget très limité » explique l'aventurier recordman. « Je pense que je voulais aussi montrer que le monde n’est pas juste un grand espace vaste et effrayant, mais qu’il est en fait plein de gens qui veulent vous aider coûte que coûte, même si vous êtes un étranger. »

Graham a traversé les frontières des 193 états membres des Nations Unies, ainsi que de Taiwan, le Vatican, la Palestine, le Kosovo ou encore le Sahara Occidental.

Il a également profité de son voyage pour tourner un documentaire de son expédition, et pour récolter ainsi des fonds pour l’organisme de charité WaterAid. Il est désormais détenteur du record Guiness pour le « Plus grand nombre de pays visités en l’espace d’un an par le seul transport terrestre »

« Mon sentiment aujourd’hui, c’est d’abord un sentiment de gratitude intense pour chaque personne autour du monde qui m’a aidé à  avancer, en me prenant en stop, en me laissant dormir chez eux, en m’indiquant la direction à prendre, » ajoute-t-il.

Même si tous les transports terrestres devaient être à roues, à sabots ou à semelles, il a traversé les mers et les océans en montant à bord de cargos et en se faisant prendre en « stop » par des bateaux de pêche ou de plaisance.

Au cours de son voyage, il a aussi rencontré le Premier Ministre de l’archipel des Tuvalu et il a prévenu des enfants en Afghanistan de l’arrivée des « hommes barbus ».

Selon lui, les gens ont tendance à être impressionnés par le fait qu’il soit allé dans des pays en situation instable comme l’Irak, la Corée du Nord ou encore l’Afghanistan, mais il explique que ces pays sont en fait relativement faciles.

En effet, il lui a été beaucoup plus difficile de se rendre dans des archipels comme Nauru, au milieu de l’Océan Pacifique, dans les Maldives ou bien encore aux Seychelles en négociant une traversée en bateau, car il y avait parfois des menaces de pirates.

Le moment le plus dur de tout son voyage, c’est quand sa sœur Nicole est décédée du Cancer, à l’âge de 39 ans. Il a voulu arrêter son voyage pour rentrer la voir en Angleterre.

« J’avais traversé 184 pays et il ne m’en manquait que 17, et je me suis dit que ce n’était pas grave, que c’était déjà bien. Mais elle m’a dit de continuer, de ne pas m’arrêter ».

Maintenant qu’il a fini son périple, Graham n’a toujours pas l’intention d’acheter de billet d’avion. Il explique qu’il veut continuer encore un peu à vivre son aventure et qu’il va voyager à travers l’Afrique encore un peu avant de prendre un bateau pour rentrer chez lui...

Source : Le blog de Graham, TheOdysseyExpedition.com

Heat and other waves

Navigating with John & Cushla

Paris for the Marathon

Karyn's report

Paris to Champagne

Navigating with John & Cushla

Down the Seine to Paris

Navigating with John & Cushla

Back on Board 2019

Navigating with John & Cushla

Back in France

Cushla & John

Seismic News

From Pierre

Wallets lost & other Stories

From Cushla & John

Best Bike Rides

In France and further afield

Showing 1 - 20 of 98 Articles | Page 1 of 5