Aujourd'hui nous sommes le jeudi 18 août 2022. C'est la fête de Sainte Hélène


Facebook

Home » Petites nouvelles » Un "Ko-corico" à Evian
 

Un "Ko-corico" à Evian

Lydia Ko wins in Evian

 

La Néo-Zélandaise Lydia Ko, 18 ans quatre mois et vingt jours, est devenue la plus jeune lauréate de l'histoire des Majeurs féminins. Génial pour Évian. Génial pour toute la France du golf. 

Avec un "Ko-corico" général puisque c’est Evian - et c’est la France- que la jeune joueuse aux origines coréennes a choisis pour marquer encore une fois l’histoire de son sport. Merci Lydia! Welcome back l’année prochaine. On aura à peine besoin de retoucher les géantes affiches de vous disposées un peu partout dans l’Evian Golf Resort. Inutile de modifier les brochures de présentation du tournoi qui étaient déjà fabuleusement dédiées à votre gloire. Peu de modifications à apporter non plus à l’ensemble des couvertures des magazines spécialisés du monde entier. Tous d’accord pour vous célébrer, vous annoncer, vous « superlativiser » par avance. Tous trop besoin de quelqu’un comme vous!

Il y avait quasi unanimité. Ce cadeau offert par Ko à l’occasion de la troisième édition de The Evian, chacun l’espérait tant la petite est sympa, douée, intéressante et iconique à sa façon. A commencer par les équipes de Franck Riboud, qui en avaient fait leur égérie officielle pour cette édition 2015. Oui, Evian communiquait sur Lydia Ko comme jamais. Déjà parce que la princesse asiatique est unique, reconnaissable comme personne quand elle porte ses lunettes d’écaille qui la font ressembler à un minion (son surnom, donné par les copines adolescentes). Et quand elle passe aux lentilles de contact pour jouer « sans avoir besoin d’essuie-glace » (sa sortie rigolote de 2013 quand la pluie violente déposait un rideau de gouttelettes sur ses lunettes de vue), on l’identifie encore grâce à sa maturité, sa décontraction, son intelligence et son talent précoces. 

Surtout, Ko rentrait de façon impeccable dans la stratégie du Majeur français, entre philosophie du sport et marketing très réussi. Lequel joue de plus en plus la carte de la jeunesse, des invitations aux championnes en herbe, des tournois internationaux dédiés aux 11-14 ans… Tout un « écosystème »selon l’élément de langage repris en boucle depuis le début de la semaine par Franck Riboud et Jacques Bungert, le duo à la direction du tournoi. Une diversification dans un seul et même esprit, censé donner une belle identité sur du long terme. Exemples: Jordan Spieth vainqueur ici en 2007 de la Junior Cup, tout comme l’Irlandaise Leona Maguire, l’actuelle numéro 1 mondiale amateur, venue gagner à Evian toute jeune et qui a été invitée à jouer ce Majeur de 2015… L’idée étant de valoriser et d’accompagner les très jeunes joueurs et joueuses. Et de les voir revenir à Evian, vers Evian, par la présence ou la voix, une fois devenus des grands champions professionnels.

Lydia Ko, elle, avait directement marqué l’histoire de l’Evian Championship dans ses années amateurs. Et on savait qu’un jour, elle reviendrait là pour en écrire une page en or massif. En 2013, lors du premier tournoi en tant que Majeur, elle avait carrément accroché la grande Suzann Pettersen jusqu’aux derniers trous, ne laissant le trophée à la grande Norvégienne que d’un souffle. Une amateur déjà 2e face aux meilleures mondiales à 16 ans! Ko avait « perdu » un chèque de près de 300 000 euros, statut amateur oblige. Mais on savait que comme Lexi Thompson, 2e de l’Evian Masters en 2010 avec un même statut amateur, elle se rattraperait vite fait côté revenus lors de son passage chez les pros en octobre 2013.

C’est fait! La victoire de ce 13 septembre à Evian rapporte au phénomène d’Auckland 487 500 dollars. Ce qui porte son total de gains en deux ans de golf professionnel à 4, 279 millions de dollars. Elle qui était déjà devenue la plus jeune joueuse de l’histoire à gagner sur le LPGA Tour (Open du Canada 2013 à l’âge de 15 ans 4 mois et 2 jours) bat le record de juvénilité, masculin comme féminin, dans les Majeurs de l’ère moderne.  Numéro 2 mondiale derrière la Coréenne Inbee Park avant Evian, Lydia Ko va rester pour l'instant numéro 2 mondiale. Mais quel tournoi. Quelle résonance mondiale surtout…

http://www.ffgolf.org/