Aujourd'hui nous sommes le mercredi 22 mai 2019. C'est la fête de Saint Emile


Facebook

Home » Trucmucheries » Fautes grammaticales
 

Fautes grammaticales

Grammatical Errors

 

Elles sont comme la neige en hiver, le soleil en été, le steak et les frites ou encore, le sel et le poivre. Inséparables. Les fautes de français font intimement partie de notre quotidien. Pas un jour ne passe sans que nous en fassions ou que nous en lisions.

 Le Figaro vous propose de revenir sur dix erreurs.

? Elle s'est fait avoir ou Elle s’est faite avoir ?

 «Quoi? Cette écharpe a coûté 100 euros? Elle s'est fait avoir!»

«Le participe passé du verbe «faire» est toujours invariable devant un infinitif.» On ne dit donc pas «elle s'est faite avoir» (No agreement).... La formule correcte est: «Elle s'est fait avoir».

? Après qu'il ait ou après qu'il a?

La formule «après que» ne se construit jamais avec le subjonctif. (No subjunctive). «Après que» induit la notion d'une action déjà accomplie. «Après qu'il a fait les courses, il a cuisiné le repas.»

? Je vais à Leclerc ou au Leclerc?

 «Chez» peut s'employer pour parler de «personnes et par extension d'êtres animés ou d'êtres personnifiés», explique l'Académie française.
Exemple: «Nous habitons chez nos parents», «il va chez la boulangère». On l'emploie également quand «le nom de l'établissement commercial se confond avec un nom de personne». Exemple: «On va chez Martin père et fils».

La préposition «à» quant à elle s'emploie avec des noms de lieux au féminin quand il n'est pas question d'un être vivant. Exemple: «Il va à la boulangerie.» On emploie la forme «au» pour parler des noms de lieux masculins.  Exemple: «Ils se rendent au cabinet dentaire.»
Attention!  L'article défini s'emploie uniquement dans le cas où l'on voudrait parler d'un magasin en particulier. Exemple: «Je vais au carrefour de l'avenue Diderot.»

? Nous avons convenu ou nous sommes convenus?

Le verbe «convenir» se construit avec l'auxiliaire «avoir» lorsqu'il signifie «correspondre aux besoins, aux goûts, aux aptitudes de quelqu'un» . Exemple: «Cette situation m'a convenu.» (This situation suited me.)
Il se construit inversement avec l'auxiliaire «être» quand il a pour signification «décider, arrêter d'un commun accord». Exemple: «Nous sommes convenus de nous revoir.» (We agreed to …)

? En entier ou en entière?

La formule «en entier» est invariable. Pour être correct, on doit écrire: «J'ai lu ces livres en entier» et «j'ai mangé ces pommes en entier». Attention! Cette règle n'est pas valable pour la formule «tout entier». Elle devra toujours s'accorder avec son complément. Exemple: «Il a mangé la pomme tout entière.»

À noter que ce rappel vaut également pour la formule «en premier». Exemple: «Elle est arrivée la première», «elles sont toujours les premières partout».

? Une date butoir(e)

 «Le mot butoir est toujours au masculin.» (« deadline » never takes an ‘e’). On écrit ainsi: «à date butoir.» Attention : «butoir» s'accorde toutefois en nombre. Derrière un nom au pluriel, on écrira «butoirs» avec un «s». 

? Elle s'est demandé(e)

La règle est simple: «Le participe passé d'un verbe pronominal restera toujours invariable lorsque son pronom réfléchi sera un complément d’objet indirect.» Prenons donc la phrase: «Je me suis demandé» en considérant que le pronom personnel sujet, ici «je», est féminin. On se pose la question: «J'ai demandé à qui (et non quoi)? À moi.» Ainsi, on ne l'accorde pas et on écrit, même si l'on est une femme, «Je me suis demandé».

De la même manière, on écrit «Elles se sont téléphoné» et non pas «Elles se sont téléphonées» car on sous-entend «Elles ont téléphoné à qui? À elles».

? Elle s'est mis(e) au sport

Les verbes «mettre et «prendre» obéissent aux règles d'accord des participes passés. Ils doivent par conséquent, au féminin, prendre un «e ».  «Elle s'est mise au travail» et «Elle s'est prise à son propre piège».

Attention ! Cette règle n'est pas valable pour le verbe «permettre ».

? Je m'en rappelle ou je me le rappelle?

Le verbe «se rappeler» est transitif direct. Cela signifie que le verbe se construit directement et que son complément d'objet est introduit sans préposition. On dit: «Je me rappelle bien cette femme» et « Je me la rappelle »

Attention ! Le verbe «se rappeler» peut se construire avec la préposition «de».
1. Quand il est question de pronoms de la troisième personne. Exemple: «Je me rappelle d'elle, je me rappelle d'eux.»
2. La construction: «Se rappeler de + infinitif passé». Exemple: «Je ne me rappelle pas d'avoir été dans ce bureau.»  (I don’t remember having been…

3. La forme: «Se rappeler de + inf (future action)

Exemple: «Rappelle-toi de les envoyer ailleurs.» (remember to send them elsewhere)

? Le ou la wifi, un acné ou une acné?

Tâchons de nous rappeler une courte liste. Les mots «acné», «aspirine», «écritoire», «autoroute», «apostrophe»... sont au féminin. Les termes «arachnide»,«astérisque», «aphte», «haltère», «intervalle», «rail».... sont au masculin.

Extract from article in the Figaro  Le figaro.fr