mar

Aujourd'hui nous sommes le mercredi 1er decembre 2021. C'est la fête de Sainte Florence


Facebook

Home » Petites nouvelles » A la Une du Parisien le 25 mai 2020
 

A la Une du Parisien le 25 mai 2020

Front Page News from Le Parisien

 

A la Une du journal Le Parisien ce lundi 25 mai, ces Français dont les problèmes d’argent sont amplifiés par la crise du coronavirus. Si beaucoup de ménages ont pu économiser pendant le confinement, des millions de personnes ont été affectées par le chômage partiel, la fin de leur contrat ou un carnet de commandes très vide pour certains. Nous sommes allés à leur rencontre : elles nous expliquent leur quotidien dans une crise économique qui ne fait malheureusement que commencer.

Également dans l’actualité, l’exécutif qui doit trancher sur la deuxième phase du déconfinement cette semaine. Réouverture ou non des lycées, restaurants ou encore des cinémas : plusieurs dossiers complexes attendent le gouvernement, qui se donne jusqu’au dernier moment pour décider.
Le gouvernement doit dire si les contraintes en vigueur peuvent être réduites dans la nouvelle phase qui s'ouvrira le 2 juin.

Nous nous intéressons aussi à l’intérêt grandissant que suscitent logiquement les logements avec balcons ou terrasses après le confinement…
Immobilier : très prisés, les balcons et terrasses valent de l’or après le confinement. Confinement oblige, les Français ne s’imaginent plus vivre dans un logement sans espace extérieur. Quitte à y mettre le prix. Car, à l’achat, balcon et terrasse font grimper les prix de 8,8 % en moyenne.

Enfin, ce chiffre vertigineux mis en exergue à l’occasion de la journée internationale des enfants disparus : toutes les dix minutes, un mineur disparaît en France.
Fugues, enlèvements parentaux, disparitions inquiétantes : la Journée internationale des enfants disparus met ce lundi en lumière des chiffres vertigineux. 

Côté météo, le temps sera ensoleillé partout en France aujourd’hui, à l’exception des Pyrénées où quelques pluies sont attendues.

Pensez à fêter les Sophie, excellente journée et bonne lecture !

www.leparisien.fr