mar

Aujourd'hui nous sommes le lundi 6 decembre 2021. C'est la fête de Saint Nicholas


Facebook

Home » Trucmucheries » Contrat de boomerangs annulé
 

Contrat de boomerangs annulé

Boomerang Conract Cancelled

 

La France annule à son tour un contrat avec l’Australie de 200.000 tonnes de boomerangs

En représailles de l’affaire des sous-marins, le gouvernement a répliqué ce matin en annulant son achat annuel de 200 000 tonnes de boomerangs.

« C’est une décision difficile mais nécessaire vu le contexte actuel. Nous trouverons d’autres fournisseurs, même si nous ne remettons pas en cause le travail des artisans australiens », a sobrement indiqué Jean-Yves Le Drian dans un communiqué.
Coup de tonnerre dans le milieu des relations internationales : la France annule ce contrat qui, depuis 1983, fait que notre pays importe chaque année 200 000 tonnes de boomerangs. Rappelons que ces boomerangs sont avant tout utilisés par nos forces armées partout dans le monde (ils ont joué un rôle décisif contre Daech par exemple), mais sont aussi utilisés à des fins ludiques (« pour le fun » selon les termes officiels) ou simplement accrochés dans des bars, à côté par exemple, d’un poster de kangourou avec des gants de boxe et des lunettes de soleil. 

Selon Patrick O’Brian, spécialiste de l’Australie, « C’est un pari risqué pour le gouvernement Macron. Car si la France ne trouve pas rapidement un autre fournisseur, le pays pourra se retrouver en pénurie de boomerangs d’ici un an ou deux. Prendre une telle décision avant les élections relève au mieux de l’égoïsme, au pire de l’inconscience. La France n’a pas les moyens ni le savoir-faire nécessaire pour fabriquer elle-même ces millions de boomerangs chaque année. Il faudra alors sans doute faire appel à la Chine, mais la qualité ne sera pas la même. La France avait déjà essayé de faire fabriquer des didjeridoos en Chine dès 2003, mais ce fut un échec cuisant. »

Espérons donc que cette crise se tasse et que nos relations avec l’Australie redeviennent cordiales, car on ne saurait prédire l’avenir du pays si la population était privée de ces mégatonnes de boomerangs.

Article from the French satirical website www.legorafi.fr